Le confinement et nos chiens

Beaucoup se posent des questions sur cette période particulière et l’impact qu’elle peut avoir sur nos animaux, aujourd’hui j’y réponds. Voici les questions qu’on me pose fréquemment.

Quels changements peut avoir mon chien en raison de ce confinement ?

Cela dépendra principalement de son mode de vie hors confinement :

  • Si il a l’habitude de ne pas avoir beaucoup de stimulations, cette période ne changera pas grand chose à son quotidien.
  • Si il avait l’habitude de faire beaucoup de balades collectives, c’est un besoin qui ne sera désormais plus comblé, et qu’il faudra donc remplacer en lui proposant d’autres activités.

Dans tous les cas, pensez à toujours lui laisser à disposition un endroit calme, où il pourra s’isoler s’il en ressent le besoin.

Quels activités de substitution peut-on proposer à son chien ?

Le chien est une espèce sociale, qui a besoin de faire des rencontres répétées et quotidiennes avec ses congénères et son environnement. Le confinement ne permettant pas de combler ce besoin, nous pouvons mettre l’accent sur ses autres besoins :

  • Activité masticatoire
  • Activité de recherche olfactives
  • Apprentissage de nouveaux ordres, tours, tricks…

Et pour les chiots, comment poursuivre la socialisation ?

Les interactions avec les congénères, bien qu’étant essentielles, ne sont pas les seules composantes pour avoir un chien équilibré à l’âge adulte. Voici d’autres activités que vous pouvez proposer à votre chiot pour poursuivre sa socialisation :

  • Apprendre à monter et descendre de voiture
  • Utiliser les banques de sons sur Internet, qui reproduisent les différents sons de divers environnements : campagne, ville, forêt, animaux…
  • Habituer le chien à être manipulé : médical training, brosser le chien, lui faire de la brosse à dents, du coton tige, du sèche cheveux …
  • Si vous en avez la possibilité, l’habituer à marcher sur différentes surfaces : terre, goudron, gravier, sable, grille d’aération, plaques d’égouts…
  • Profitez du fait que vous soyez plus disponible pour bien lui apprendre la propreté, souvent considérée comme le plus gros problème de la phase chiot.

Quelles sont les erreurs à éviter ?

Le dernier confinement peut nous servir de référence en terme d’erreurs à éviter, je vous en donne donc une liste non exhaustive :

  • Même si vous êtes à la maison et qu’il est tentant de s’occuper toute la journée de son loulou, laissez lui des temps calme et des moments de repos. Votre chien a besoin d’apprendre à être seul ou de continuer à l’être.
    Demandez par exemple à votre chien de ne pas vous suivre quand vous changez de pièce, et d’aller à sa place lors de vos périodes de télé-travail.
  • Tous les chiens, et encore plus les chiots, ont besoin de longues phases de sommeil : accordez leur ce temps, leur développement mental n’en sera que plus complet.
  • Quand les chiens font leurs besoins, ou tout simplement en marchant, ils laissent pleins d’informations sur leur passage : sexe, âge, état émotionnel, état de santé… Votre loulou découvre le monde par son odorat, alors lors de vos sorties, ne soyez pas pressés et laissez lui le temps de renifler, laisse détendue, pour qu’il puisse découvrir et comprendre son environnement.
  • Profitez de cette période où vous rencontrerez peu de stimulations pour détachez votre chiot : vous arriverez ainsi à obtenir un meilleur suivi naturel, ce qui vous permettra plus tard d’avoir un meilleur rappel.
  • Si vous avez des enfants à la maison, pensez à ne jamais laisser votre chien et vos enfants sans surveillance.
    Un accident est trop vite arrivé.

Prenez soin de vous, de votre entourage, et de vos loulous !